Aux Errants

Personne n’émigre pour le plaisir — c’est une vérité très simple que beaucoup veulent cacher.

Si une personne laisse de bon gré sa terre et les siens, on ne l’appelle pas un migrant mais un touriste ou un voyageur. La migration, c’est un déplacement forcé, c’est errer à la recherche de meilleures conditions de vie.

Brochure à lire et télécharger sur infokiosques.net

 

Ravages Editions

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

css.php