Château-Thierry (Aisne) : incendie de trois véhicules de la machine à expulser

[Sur le rôle de la Croix Rouge dans la machine à expulser et bien plus, on peut lire quelques textes reproduits sur ces sites, “Quand la Croix-Rouge part en croisade” et “La neutralité choisit toujours son camp !“]

Trois véhicules de secours détruits par les flammes

L’Union, lundi 16 juillet 2012 à 11H00

CHÂTEAU-THIERRY (Aisne). La Croix-Rouge a vu trois de ses véhicules incendiés dans la nuit de samedi à dimanche. Un acte de vandalisme qui compromet nombre de ces engagements estivaux.

DIMANCHE matin, le président, Didier Plaquet, et le trésorier, Gilbert Poirier, de la délégation Croix-Rouge à Château-Thierry ne pouvaient que constater les dégâts avec écœurement. Dans la nuit de samedi à dimanche, les trois véhicules de secours et d’intervention, garés au fond des bâtiments du 15 avenue de la République, ont été ravagés par le feu. Les pompiers, avertis par les riverains, sont intervenus vers minuit vingt. La police, alertée elle aussi, a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de l’incendie. Un agent du service d’identification judiciaire a procédé aux prélèvements d’usage.
Accident ou acte volontaire ? Les représentants de la Croix-Rouge Française ne savaient pas quoi penser au lendemain du sinistre… Une première estimation fait état de plus de 30 000 euros de préjudice.

Installée depuis 2002 au 15, avenue de la République dans le même immeuble que les Restos du cœur et le CCAS, et surtout face à la Compagnie de gendarmerie, la Croix-Rouge se croyait en sécurité. « Nous sommes une association caritative, on ne mérite pas qu’on détruise notre matériel », confiait le président dépité. Il leur reste deux véhicules frigorifiques dédiés à l’épicerie sociale. Le coup est dur pour l’association…

http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=5152

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

css.php